You are hereJacques MOREAU > Produits > Semences
 Semences


LUZERNE ANNUELLE
Medicago polymorpha
    
Légumineuse annuelle à cycle hivernal et printanier, particulièrement présente naturellement dans les terrains chauds et séchants. Cette plante a un cycle annuel principalement en jours courts :
- Levée en fin d’été ou automne lorsque le sol redevient humide.
- Installation et hivernage sous forme de rosettes.
- Développement végétatif avec floraison jaune très mellifère au printemps, principalement en avril-mai.
- Production de graines et disparition en juin.
 
Utilisation :
Cette plante est très utile en couvre-sol dans les vignes larges et les vergers, son cycle étant très bien adapté à ces cultures pérennes. Elle peut être aussi associée à d’autres légumineuses (Trèfle Blanc nain, Lotier principalement) et à des graminées peu concurrentes (Pâturin nain) que nous pouvons aussi fournir. En zône séchante, nous conseillons de la semer seule.
Dans les vignes à rangs étroits (1 mètre ou moins), nous conseillons un semis à faible dose pour éviter d’avoir une densité de plantes dans les ceps. Un travail du cordon fin avril ou début mai est conseillé pour éviter un envahissement excessif à ce moment. On peut aussi utiliser la Medicago lupulina de plus faible développement.
Attention aussi aux zônes susceptibles de geler au printemps (fonds de vallée, bas de parcelles, vignes proches des prés, etc…). Une couverture de sol un peu épaisse à ce moment peut augmenter les effets du gel. En période à risque, tondez l’enherbement au plus près du sol.
 
Densité de semis :
En interculture, 10 kg/ha en automne (août à octobre). Sur verger ou vigne en place (rangs larges), 5 kg/ha de semences, seule, à appliquer avec un semoir manuel (voir rubrique « matériel ») ou par d’autres moyens. En réduisant la densité de semis à 2 kg/ha, on peut l'associer à du Trèfle Blanc nain (1-2 kg/ha), du Lotier (1 kg/ha) ou d’autres plantes de faible développement. En situation séchante, nous conseillons de la semer seule. Un enrobage des semences avec 100 grammes/ha d’HUMISFER est conseillé pour favoriser la mycorhisation naturelle. Semer sur sol meuble et souple, et rouler impérativement au rouleau lisse. Pour les rangs étroits (1 mètre ou moins), préférer la Medicago lupulina 2 kg/ha associée aux plantes précitées.

LUZERNE BISANNUELLE
Medicago lupulina (Minette)

Elle effectue une couverture de sol au printemps, monte à 15-20 cm de hauteur et de ce fait réduit fortement l’invasion des adventices, en particulier les chénopodes et les amarantes.

Cette couverture diminue le risque de contamination par les maladies germant à partir du sol (Mildiou, Tavelure, etc…) pendant le début de la saison de végétation. Elle ne fait pas concurrence à la vigne en été, ce qui est appréciable dans les régions ou les parcelles séchantes. Elle se ressème spontanément et peut ainsi rester en place plusieurs années dans les parcelles où elle a été installée.

Utilisation :
Elle a moins de développement végétatif que la Luzerne annuelle et convient donc mieux aux vignes à faible écartement (1 mètre). Elle reste rampante et ne nécessite généralement pas d’entretien. Elle est moins couvrante et étouffante que la Luzerne annuelle. On peut donc l’associer avec le Trèfle Blanc et le Lotier pour obtenir un couvert plus compact hormis en zônes séchantes où nous conseillons de la semer seule. Elle résiste plus facilement aux gels importants (jusqu’à – 15°C).

Attention aussi aux zônes susceptibles de geler au printemps (fonds de vallée, bas de parcelles, vignes proches des prés, etc…) ! Une couverture de sol à ce moment peut augmenter les effets du gel. En période à risque, tondez l’enherbement au plus près du sol.

Densité de semis :
Sur vigne en place, 2 kg/ha de semences si elle est semée en association à du Trèfle blanc (2 kg/ha) et du Lotier (2 kg/ha). Si elle est semée seule : 5 kg/ha. Un enrobage des semences avec 100 grammes/ha d’HUMISFER est conseillé pour favoriser la mycorhization naturelle. Semer sur sol meuble et souple, et rouler impérativement au rouleau lisse. En semis au large (jachère) prévoir le double de semences à l’ha.

 

MÉLANGE NÉMAFOIN
Avoine rude (Avena strigosa) - Vesce de Hongrie (Vicia pannonica) - Sainfoin (Onobrychis viciifolia)

 
Densité de semis :

40 kg/ha du mélange, combiné à 200 g/ha d'HUMISFER. Semis à l'automne ou au printemps en surface (1 à 2 cm) sur terre bien ameublie, de préférence avant ou après une pluie. Rouler au rouleau lisse juste après le semis.

Conditionnement :

Seau pour 25 ares comportant 6 kg d'Avoine rude, 2 kg de Vesce de Hongrie, 2 kg de Sainfoin et 50 grammes d'HUMISFER.

 

VESCE DE HONGRIE
Vicia pannonica

 
Vesce à fleurs blanches très résistante au froid et qui a l'avantage de moins monter en hauteur que les Vesces habituelles. Elle nécessite toutefois une destruction mécanique au printemps avant la maturité des graines, sauf si on souhaite une reproduction spontanée.

Comme toute légumineuse, elle fixe naturellement l'azote de l'air par ses nodosités bactériennes. Elle est d'origine sauvage et très mycorhizable. Elle multiplie aussi les Azotobacters (bactéries libres fixatrices d'azote) autour de ses racines. Elle couvre facilement le sol au printemps, monte à 30-40 cm de hauteur, ce qu réduit l'invasion des adventices indésirables. La couverture du sol diminue le risque des maladies germant à partir du sol en début de saison (Mildiou, Tavelure...). Elle ne fait pas concurrence à la vigne en été, ce qui est appréciable en conditions séchantes.

Densité de semis :

Sur parcelles déjà plantées : 20 kg/ha avant mi-novembre ou en mars-avril, de préférence après une pluie. Sur les jachères (semis au large) : 40 kg/ha. Graines de 3 mm de diamètre environ (enterrer à 2 cm) qui lèvent plus facilement que les petites graines en sol argilo-calcaire. Un enrobage des semences avec 100 grammes/ha d’HUMISFER est conseillé pour favoriser la mycorhization naturelleLe passage du rouleau lisse après le semis est tout de même conseillé.

> Haut de page